Flavie Carrano

flavie-carrano.jpgPeux tu nous raconter ton parcours dans le théâtre ?

La légende raconte, que lorsque j’avais 5 ans sur les bancs de l’école, la maitresse nous a demandé ce que nous voulions faire dans la vie. Alors que toutes mes clones à couettes répondaient qu’elles voulaient être infirmière ou vendeuse, j’ai balancé fièrement que je voulais être comédienne et célèbre… J’ai fait 50,006% du chemin, si si je t’assure dans mon quartier je suis connue ! C’était finalement, là, ma première représentation publique – même si le public n’a pas tout compris. Depuis je joue de tout et tout le temps ! Il y a eu des moments plus intenses que d’autres, notamment entre 2011 et 2015 où le théâtre est devenu mon seul et unique métier pour quelques années, mais il reste un fil rouge dans ma vie. Jules Renard a dit « Nous voulons de la vie au théâtre et du théâtre dans la vie ». C’est un bon résumé en ce qui me concerne car la frontière est ténue entre les deux, je ne sais pas toujours où s’arrête l’un et où commence l’autre.

Comment as-tu intégré « la compagnie les improbables »?

J’avais rencontré Karine, quelques années auparavant dans un atelier de théâtre amateur et nous nous étions bien entendues. En 2017, elle m’a contacté car Isabelle avait fait une pause « bébé » dans la troupe et ils leur manquaient donc une Suzanne dans la pièce Quiproquos. J’ai passé une audition, j’en ai fait des tonnes et je crois qu’ils ont flippé ! Mais ils ont quand même décidé de me prendre à l’essai – ils sont improbables même dans leurs décisions on dirait… Depuis je ne suis pas repartie et Isabelle est même revenue ! Improbable je vous dis !

As tu un souvenir ou une anecdote à nous raconter depuis que tu es Improbable ?

La première de Quiproquos que j’ai joué, où mes partenaires Improbables m’ont transmis une superbe énergie. J’étais stressée, j’avais très peu répété et n’avais jamais fait de filage complet en conditions réelles. J’ai donc du faire avec des petits imprévus : un tablier qui se coince dans un bracelet, un changement de place dans le noir où je ne savais plus ce que je devais faire, etc… Mais ils ont tous été là à mes cotés remplis de bienveillance ! J’ai vraiment trouvé ce jour là l’esprit de troupe que j’étais venue chercher.

Que t’apporte le théâtre ?

Jouer te permet d’être qui tu veux, même qui tu ne seras jamais dans la vraie vie. Quoi de mieux que de se glisser dans la peau d’un personnage, d’en prendre ses qualités et (surtout) ses travers. Le temps d’un moment suspendu tu es libre de tout, tu peux dire et faire ce que tu ne t’autoriseras jamais dans ton quotidien et ce, sans aucune conséquence… Et puis il y a cette magie inexplicable, ce moment où tu es en coulisse, tu entends le public s’installer, tu as perdu ton texte, tu te rappelles à peine comment tu t’appelles, la seule question qui tourne en boucle dans ta tête est « Mais qu’est ce que je fous là ?!?!? » ; et puis tu entres en scène, la lumière s’allume et là tu sais !

As tu des auteurs ou des styles que tu apprécies particulièrement ?

J’aime le théâtre sous toute ses formes, car c’est l’art du vivant ! J’ai fait du théâtre engagé (notamment dans des prisons et auprès de jeunes dits « à risques »), j’ai fait du théâtre contemporain, du classique… Mais j’aime quand même énormément l’idée que le théâtre est fait pour distraire les gens tout simplement. A l’heure, où tout nous interroge, c’est très séduisant de se dire que durant une heure le public, qui est venu te voir, a oublié ses soucis et s’est juste marré. J’ai donc beaucoup d’admiration pour les humoristes contemporains dont certains frôlent le génie tant dans leur écriture que dans leur travail corporel.

Ton plat préféré ?

Le Homard, mais si il y en a plus, des Krisprolls avec du fromage ça peut faire l’affaire aussi…

 

CV ARTISTIQUE

FORMATION

• 2011-2012 : Formation professionnelle au studio d’acteurs du Théâtre Off de Frédéric Ortiz (Marseille)

• 2011-2012 : Formation «Le Clown de théâtre» dirigée par Patrick Rabier au Théâtre Marie-Jeanne (Marseille)

• 2011 : Formation intensive à l’Ecole d’Art dramatique Jean Perimony dirigée par Jean Périmony (Paris)

• 2010-2011 : Formation professionnelle à l’Ecole d’Art dramatique de Sylvia Roche (Marseille)

• 2010-2014 : Stages qualifiants (Marseille, Paris) – Initiation à la Commedia dell’Arte, Découverte du théâtre polonais, Le langage du corps, La versification, Corps et Rythme chez Molière, L’acteur – force de proposition, Les secrets du texte et de l’écriture, Mouvement et inventivité comique autour du boulevard, Développer ses capacités d’improvisation, Mime…

PARCOURS DE JEU

• Quiproquos de Charles Henri de Ménival – Saison 2017/2018 – Rôle de Suzanne – Ateliers des Arts, Divaldo et Quai du Rire / Marseille + Festivals sur Paca – Rôle de Suzanne – Mise en Scène Fanny Aubry Cie Les Improbables

• Unmecaurabais.com – Saisons 2104 et 2015 – L’Archange / Marseille & Le Quai du Rire / Marseille – «Seul en scène» – Interprétation, Ecriture et Mise en scène Flavie Carrano

• Parloir Sauvage – Saison 2012, 2013 et 2104 – Dispositif de prévention des violences auprès des jeunes – Représentation de la pièce «Quartiers mineurs» – Rôle de la surveillante pénitentiaire + Animation d’un atelier «Etre et paraître» – Lycées PACA – Compagnie Le 4ème Mur

• Lettre d’une Inconnue – Octobre 2013 – Rôle de l’inconnue – Théâtre Off / Marseille – Adaptation et Mise en scène Flavie Carrano – Regard extérieur F. Ortiz

• Etoiles Jaunes – Mars 2013 – Rôle de la guide touristique à Auschwitz – Théâtre Off / Marseille – Ecriture et Mise en scène Frédéric Ortiz

• Les Cent Pas de Jean Michel Ribes – Septembre 2012 – Rôle de Marie-Gisèle – Théâtre Off / Marseille – Mise en scène Frédéric Ortiz

• On ne badine pas avec l’amour de Alfred de Musset – Mai 2012 – Rôle de Camille – Théâtre Off / Marseille – Mise en scène Frédéric Ortiz

• Ils sont arrivés… – Mars 2012 – Spectacle Cabaret – Atelier des Arts / Marseille – Compagnie Mea Culpa

• Figuration et silhouette – Pour publicités, séries et téléfilms – TF1/France Télévisions – Entre 2011 et 2015

ÉCRITURE

• Unmecaurabais.com – Pièce de théâtre, comédie seule en scène.

• Lettre d’une inconnue – Adaptation pour un «seul en scène» autour de la folie, d’après la nouvelle de Stephan Zweig

Publicités